mardi 17 décembre 2019

Qu'est-ce qui cloche chez la secrétaire Kim ?


Alors... avant toute chose, que ce soit clair : je fais partie de ces gens qui regardent les comédies romantiques de Noël. Parce que, oui, c'est bébête, oui, c'est téléphoné... mais ça fait du bien de regarder de temps en temps des trucs 100 % gentils, 100 % innocents... et, clairement, cette série allie le feel good des comédies sentimentales de Noël avec la qualité pro (acteurs, lumières...) de pas mal de dramas coréens.
L'histoire et les persos sont totalement irréalistes, il n'y a pas l'ombre d'un soupçon du moindre méchant ou antagoniste... mais j'ai souvent ri et j'ai vraiment adoré.
Lui, 33 ans, est juste... parfait ? Beau, riche, précoce... il est en fait totalement narcissique. Il admire son reflet dans le miroir, ne sort avec des filles que comme faire-valoir aux réceptions.
Elle, 29 ans, est sa secrétaire. Elle a commencé à travailler dès sa sortie du lycée pour payer les études de ses sœurs et rembourser les dettes de son père. Si Lui est parfait, Elle est réellement parfaite puisqu'elle n'est même pas narcissique.
Et donc, à 29 ans, en travaillant comme une malade sans jamais prendre de jours de repos, elle a remboursé toutes les dettes familiales et elle décide donc de démissionner pour découvrir ce qu'elle aime réellement faire et avoir le temps d'aller à des RdV galants si elle ne veut pas rester éternellement célibataire.
Sa démission est forcément le déclencheur : jusqu'à présent, Elle lui appartenait totalement puisqu'il l'appelait le soir et le week-end. Si elle démissionne, elle en épousera un autre.
Lui, dont on comprend qu'il a toujours été amoureux d'elle, la demande immédiatement en mariage, mais ça ne passe pas, forcément...
Le héros est affreusement narcissique, mais n'a pas une once de méchanceté ou de perversité (le côté irréaliste des persos qui font de l'ensemble un conte rigolo).
J'ai ri bêtement aux mésaventures de son meilleur ami qui doit subir ses confidences et une secrétaire si maladroite qu'on est à la limite de la tarte à la crème.
Tous les persos sont ridicules et touchants.
Bref, étrangement, je trouve l'ensemble particulièrement réussi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Je n'ai pas de héros

Le héros est le personnage principal d'une oeuvre. Hier, j'ai fini de regarder Radiant Office , un drama coréen. Par habitude, j&#...